Tuesday 26th of September 2017

logo

Contes de moelle - Page 5
Index de l'article
Contes de moelle
Introduction
En famille
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Scène de famille…
Page 9
Page 10
Page 11
En voiture
Page 13
Page 14
Toutes les pages

 

Son courage, que personne n'avait jamais contesté, s'était transformé au fil des ans en une bravoure et une audace étranges, proches de la témérité.

Il est neuf heures à la pendulette du bureau. L'attente dure encore cinq minutes, puis, comme par enchantement, monsieur Brasseur se détend, ôte son manteau et invite Frantz à s'asseoir. Il raccroche le téléphone.

Le moment du dialogue est venu, il est temps pour ces deux hommes de combattre dans l'arène… Pour la gloire ou la mort.

Frantz tente sa chance : l'attaque !

Il se déleste de son loden tout en gardant la veste cachant sa poche revolver, le pose sur le dossier du fauteuil réservé aux visiteurs et s'assoit calmement, le dos bien droit, les genoux serrés.

Monsieur Brasseur ne semble pas surpris, et il est manifestement sur le point de parler lorsque Frantz, ne lui laissant pas le temps, prend la parole :

 

Notre rencontre me fait honneur, je ne m'y attendais pas de sitôt, surtout en terrain découvert.

Est-ce à propos de ma dernière mission, pour la prochaine, ou pour signer mon arrêt définitif dans ces affaires ?

Frantz ne cherche manifestement pas à perdre la main dans ce jeu mortel. Il continue sur sa lancée :

 

Vous pouvez parler. Le test du téléphone avec l'appel au florpe de détection a montré qu'il n'y avait pas de poste d'écoute dans ce bureau. Il est bien vrai que mon système ne vous est pas inconnu. Il vous dérange particulièrement ? Soit ! Cependant, vous devez bien savoir qu'il correspond au vôtre, si ce n'est quelques petits remaniements afin de le rendre plus efficace… À mon grand honneur, j'ai l'avantage d'avoir encore moins de sentiments apparents que vous.

Ma maîtrise est grandement supérieure aux autres élèves de cette école. Si vous désirez me radier, libre à vous d'agir, mais n'oubliez pas…

Suffit !

 

Monsieur Brasseur tente manifestement de garder son sang-froid…

Malheureusement pour lui, la situation : son âge — étant de vingt-trois ans l'aîné de Frantz — ne lui laisse pas la chance de venir à bout du jeune homme dans cette science de la déstabilisation.

L'adversaire est redoutable par ses attaques psychologiques.

 



 

Animé par Joomla!. Designed by: Free Joomla Theme, web hosting. Valid XHTML and CSS.

Weboscope'>http://www.weboscope.com">Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI Classement'>http://www.weborama.fr">Classement des meilleurs sites et positionnement