Tuesday 26th of September 2017

logo

Contes de moelle - Page 10
Index de l'article
Contes de moelle
Introduction
En famille
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Scène de famille…
Page 9
Page 10
Page 11
En voiture
Page 13
Page 14
Toutes les pages

 

Madame : - Parce que tu crois que j’ai du plaisir à écarter les cuisses tous les soirs ?

 

Monsieur : - Si tu ne t’envoyais pas en l’air dans la journée avec tout le voisinage, tu serais heureuse de me retrouver chaque nuit.

Tu es ma femme et je suis ton mari.

 

 

Madame : - Vieux con !

Ta vision du couple et du sexe date de ton grand-père !

Nous sommes vraiment trop différents…

 

Monsieur : - Je t’ai toujours respecté !

 

Madame : - Sauf tous les soirs où je ne souhaitais pas te voir me grimper dessus.

 

Monsieur : - Pourtant tu prenais bien du plaisir…

 

Madame : - Oui, à savoir qu’après tes gémissements, j’allais être libre et tranquille jusqu’à la prochaine fois.

 

Monsieur : - J’hallucine. Est-ce de ma faute si tu es frigide.

 

Madame : - Tu rêves !

Je sais jouir en toute liberté, mais pas avec un minable.

J’ai envie de te casser la tête pour me débarrasser enfin de toi !

 

Monsieur : - Non, tu ne vas pas encore être violente.

Ce n’est plus moi qui suis en danger, c’est pour mon petit, cette fois.

S’il te plaît !

Je t’en supplie…

 

Madame : - Tais-toi.

Ah, mais tais-toi donc !

Tu n’es rien !

Dans chacun de tes mots, de tes regards !

…Rien qui ne puisse être admiré !

Comprendras-tu un jour que je ne suis pas à toi ?

Mon corps m’appartient, comme cette chose qui me déforme.

 



 

Animé par Joomla!. Designed by: Free Joomla Theme, web hosting. Valid XHTML and CSS.

Weboscope'>http://www.weboscope.com">Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI Classement'>http://www.weborama.fr">Classement des meilleurs sites et positionnement